Author: jean-pierre heymans

D’une part, 8,5 millions d’euros devront être payés par EGL pour avoir traité illicitement des données à caractère personnel dans le cadre d'activités promotionnelles, et plus spécifiquement pour: -avoir effectué des appels publicitaires sans le consentement des personnes malgré un refus éventuel de leur part, ou sans déclencher les procédures spécifiques de vérification d’opt-out. -ne pas avoir mis en place...

La loi du 29 mai 2016 réglemente la rétention des données de traffic et de localisation par les fournisseurs de réseaux et de services électroniques dans le cadre de la lutte contre certaines formes de criminalité. A l’origine, une loi belge du 13 juin 2005 imposait déjà aux opérateurs de conserver les données...